APERATO ARTISTE PEINTRE

Aperato, est née en 1989 et vit aujourd’hui à Marseille. Alors que rien ne la prédisposait à entrer dans ce milieu artistique, elle est finalement rattrapée par son irrésistible besoin de création … D’abord attirée par la musique qu’elle dira être la langue des émotions, elle s’est ensuite tournée vers la peinture. Autodidacte, ses œuvres hautes en couleurs sont le résultat d’une inspiration musicale et d’une énergie débordante. La fusion des couleurs qu’elle utilise donne un résultat explosif !

LA VISION DE L’ARTISTE

Aperato cherche à pointer du doigt cette manie de la société à tout enfermer dans des cases ; Là ou l’art est un exutoire, Aperato traduit ce que la société nous impose ; son impression de ne pouvoir échapper à ces « cases » se retrouve au centre de ses toiles, où elle concentre souvent toute son énergie ; elle retranscrit ce sentiment par une utilisation très dense des couleurs, toujours emmurées, emprisonnées, enfermées. L’utilisation originale et maîtrisée de lignes, toutes tracées dans un but bien précis, est également déterminant dans ce qu’elle partage. Ces lignes, cette rupture entre les couleurs, lui permettent d’enfermer, de séparer chacune d’elles, comme pour laisser apparaître chaque émotion à un endroit précis. L’exercice suppose une maîtrise parfaite.

L’idée reste la même lorsqu’elle travaille avec des supports en plexi. Elle enferme différentes matières, souvent de la récupération d’objets ou de morceaux de papiers, de journaux, de papier bulle, paquets de cigarettes, emballages divers, associés ou recouverts par de la peinture. C’est aussi pour elle, un moyen d’exprimer le fait que notre planète a besoin qu’on la respecte, et que le recyclage peut être un bon moyen de rendre à la nature ce qu’elle nous offre, dira-t-elle. Chaque élément choisi reste important lorsqu’elle le place dans ses « cages de plexi », définition de cette expression, au moment ou elle peint, du reflet de l’émotion qu’elle souhaite faire passer.

On trouvera des séries plus sombres, reflet de sa vision des actualités, au travers desquelles, la lumière restera toujours présente par l’utilisation de reliefs. Le noir n’est pas noir. Le noir est une couleur vivante, fondatrice dira-t-elle. Là où beaucoup ne voient que l’apparente obscurité, elle discerne une future éclosion créative.
Le noir est une invitation au voyage intérieur, une couleur qui peut paraître brutale au premier abord, c’est pourquoi Aperato tente de sublimer son potentiel dans ses toiles. C’est une couleur qui constitue pour elle une source d’inspiration inégalée. Ceux et celles qui s’attardent sur ses oeuvres peuvent constater le rôle unique du noir et comprendre pourquoi elle l’utilise. Il ne peut s’agir d’une couleur négative ou amère mais bien d’une couleur qui fait chavirer les âmes.
Aperato aime provoquer une réflexion sur ce qu’elle nous propose. Une fois devant ses toiles de grands formats, on se rend très vite compte de la force et de l’énergie qu’Aperato met dans son travail.
Aperato a déjà exposé à Cannes, Marseille, Tel Aviv, Bruxelles, Paris, New york, Miami, Nice, Aix en provence, Monaco…